TRAITEMENT ET EPURATION

Le traitement des eaux pluviales consiste à séparer les eaux de la pollution charriée lors du ruissellement sur les surfaces étanches.

Les traitements à appliquer pour épurer les eaux sont fonction de l'activité exercées sur la surface étanche sur laquelle ruissellent des eaux mélangées à différentes pollution. Les pollutions les plus courantes sont les hydrocarbures, les matières en suspension, des métaux et les autres pollutions potentiellement générées par certaines activités du site. La définition d'une filière de traitement n'est en aucun cas aléatoire. Les matériels qui composeront la filière se doivent d'être correctement dimensionnés pour être parfaitement efficaces. Plusieurs critères et paramètres rentrent en ligne de compte en fonction de la localisation du site à considérer.

Comment dimensionner mes équipements de traitement des eaux ?

Les éléments à considérer :

  • L'activité - celle-ci est révélatrice des pollutions que nous pourrions être amené à rencontrer
  • le débit de fuite
  • les paramètres et valeurs de rejets autorisés
  • les exigences réglementaires (ICPE, SDAGE, Règlement d'assainissement local)

En tout état de cause, un bon dimensionnement démarre par une analyse d'échantillons représentatifs. Ces opérations doivent être réalisées dans le respect des normes, des préconisations techniques et des exigences réglementaires. Contacter notre bureau d'études pour de plus amples renseignements.

Les notices de calculs (approuvées)

  • Bien que de nombreux fascicules et guides méthodologiques soient en libre consultation sur internet, comme déjà précisé, nous recommandons à nos clients de s'adresser à un bureau d'études compétents. Le bureau d'études INGETECH, reconnu par les Agences de l'Eau des six bassins hydrauliques français est compétent en la matière et saura vous recommander les équipements adaptés (techniquement et économiquement) à votre contexte.

INGETECH, concepteur de filières de traitement des eaux, par le biais du site INGESHOP, met à la disposition des différents secteurs professionnels, des équipements rigoureusement sélectionnés auprès de ses fabricants partenaires afin de permettre aux différents acteurs économiques, de pouvoir mettre en place des solutions approuvées pour traiter les eaux. La gamme de produits proposés répond parfaitement aux problématiques les plus fréquemment rencontrées. Il est cependant rappelé que, bien souvent le bon produit ne suffit pas ! Le choix de la bonne application au bon endroit et le bon dimensionnement des installations est indispensable. Le bureau d'études techniques d'INGETECH demeure à votre disposition pour vous conseiller et vous guider dans vos choix d'installations.

STIMULATEUR BIOLOGIQUE
BC-500 est un stimulateur biologique composé de nanoparticules incolores, non toxiques et biodégradables qui ont les mêmes caractéristiques que l’eau potable. Il augmente l’activité microbiologique dans un milieu aqueux. Le BC-500 ne contient pas d’enzymes, de nutriments ou de compositions biologiques ajoutées. Effets bénéfiques : Accroissement de l'activité microbiologique Diminution des DBO, DCO & GHG Accélération de la décomposition de la biomasse Réduction ou Elimination des odeurs Réduction des émissions d’H2S Réduction de la  turbidité Augmentation du biogaz dans les biodigesteurs     
AVALOIR DE FILTRATION EAUX PLUVIALES - INNOLET G
L'avaloir épuratoire INNOLET®-G est constitué d’un avaloir en PVC-U DN/OD 500 mm avec une sortie latérale haute DN/OD 160 mm. A l’intérieur il se compose d'un support, d'une cartouche filtrante remplie de substrat et d'un cône de répartition. Principe de fonctionnement : Le fonctionnement est simple : Les eaux de pluie chargées de matières solides s’écoulent dans l’avaloir. Un cône de répartition veille à ce que les eaux pluviales s’écoulent au niveau du support et s’accumulent dans le fond de l’avaloir de chaussée. Au fur et à mesure que le niveau de l’eau monte, les eaux pluviales traversent la cartouche filtrante remplie d’un substrat spécial. L’eau ainsi épurée peut alors être évacué vers l'exutoire. L'INNOLET-G est un avaloir en PVC DN/OD 500 équipé d'un support comprenant une cartouche filtrante remplie de substrat épuratoire et d’une cartouche spéciale hydrocarbures. Le traitement des eaux s’effectue par décantation, puis filtration à travers le substrat. Composition de l'avaloir : Avaloir PVC Dn 500 sortie Dn 160 avec rotule intégrée de 0° à 11° 1 chapeau répartiteur en acier inoxydable  1 cartouche filtrante en acier inoxydable avec substrat 1 cartouche de rétention des hydrocarbures Surface raccordée : par 400 m2 max. 
RECUPERATION DES HYDROCARBURES
ORA est un produit inorganique fabriqué à partir de sodium et de métal de silicium qui est un complexe stable de silicium en solution aqueuse mais déficitaire en oxygène. Prêt à l'emploi, non toxique et ni corrosif. Sans danger pour les opérateurs et pour l’environnement, ORA se substitue à toute la chaine de produits utilisés pour traiter les problèmes des champs pétrolifères.  ORA est un surfactant qui modifie l’interface entre deux phases non miscibles telles que l’huile et l’eau, réduisant ainsi la tension de surface du pétrole adhérant à la matrice rocheuse et aux parois de fractures mais également sur la tension superficielle entre les phases fluides (pétrole/gaz, pétrole/eau).  Effets bénéfiques : Mobilise la Paraffine Liquéfie l’eau et les huiles Réduit les émissions d’H2S organique Dissout le sulfure de fer Mobilise l’Asphaltène Casse les liaisons (+/-) en émulsion Préserve les équipements     
SÉPARATEUR D’HYDROCARBURES CE 5 MG/L DÉBOURBEUR V100 BY-PASS AMORCE CIRCULAIRE / SANS KIT DE FERMETURE
Cette gamme de séparateurs d’hydrocarbures 5 mg/l est destinée à piéger les hydrocarbures en suspension dans les eaux collectées. Une zone débourbeur V100 incorporée à l’appareil est destiné à piéger les matières lourdes. Ces SH sont équipés d'un obturateur automatique taré à 0,85 et d'un système de By-pass. APPLICATION : Traitement des eaux pluviales contenant un faible volume de boues défini. Toutes les zones de collecte des eaux pluviales où une petite quantité de sédiment apparaît du fait du trafic ou assimilé, par exemple les bassins de captage dans les parcs de stockage de produits pétroliers et les stations de remplissage couvertes. Secteurs d'activité : Stations de distribution de carburants Ateliers de mécanique Aires de lavage Parkings de surface (La mise en place d'un équipement pour traiter les eaux nécessitent avant tout achat, un bon dimensionnement et une analyse du contexte - Le By-pass est interdit dans certaines activités. N'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignement avant tout achat) Modèle 4810 : Séparateur d’hydrocarbures avec amorces circulaires  Modèle 4811 : Séparateur d’hydrocarbures sans kit de fermeture Matière : Acier (peint) Type : Classe 1 Rejet hydrocarbures : <5 mg/litres (dans le respect du TN) Conformes aux normes NF EN858-1 et NF EN 858-2 Marquage CE. Système de fermeture : Prévoir un tampon circulaire en fonte 125 KN, 250 KN ou 400 KN en fonction de la charge roulante. L’alarme de niveau des hydrocarbures est obligatoire en équipement complémentaire
AVALOIR DE FILTRATION EAUX PLUVIALES - INNOLET S
La solution simple et efficace pour capter les matières en supension et éliminer la pollution en hydrocarbures et métaux. L’avaloir épuratoire INNOLET S est composé d’un avaloir DN/OD 400 mm en PVC-U équipé d’un panier ramasse boue et d’une cartouche filtrante permettant de filtrer les matières polluantes contenues dans les eaux pluviales avant leur évacuation. Pour cela, un filtre à débit rapide est utilisé pour l'épuration décentralisée ciblée. Le système atteint son effet d'épuration en combinant la sédimentation, la filtration et l'adsorption. Les métaux lourds, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les matières en suspensions (MES) y sont retenus efficacement.  Composition de l'avaloir : Avaloir PVC Dn 400 sortie Dn 200 avec rotule intégrée 1 panier filtrant et support en acier inoxydable  1 cartouche filtrante en acier inoxydable avec substrat Sortie en DN/OD 200 mm Surface raccordée : 400 m2
REGARD AVEC PANIER DEGRILLEUR AMOVIBLE - Dn 400 mm
Regard nettoyable avec panier dégrilleur amovible Objectifs : Retenir les MES contenues dans les eaux pluviales Le regard nettoyable bleu DN/OD 400 est utilisé pour l'épuration préalable en amont d'une installation de dépollution. La taille maximale de la surface à raccorder est d'env. 800 m2. Il est équipé d'un dispositif récupérateur d'impuretés en acier inoxydable facile à retirer et à nettoyer et dispose d'une entrée DN 200 et d'une sortie DN 250. La hauteur du regard avec le tampon est de 1 500 mm. Les tampons sont disponibles en plastique DN 400 ou avec cadre de rehausse en fonte, fermé ou fendu dans les différentes classes de charge. Avantages liés à l'utilisation :  Rétention Nettoyage des eaux de pluie de surfaces pouvant atteindre jusqu'à 800 m²  Rétention efficace des feuillages et d'autres matières solides Caractéristiques techniques : Couleur : Bleu Hauteur avec tampon : 1500 mm Entrée Dn : 200 mm Sortie Dn : 250 mm Dégrilleur : Panier amovible en Acier Inoxydable  Vendu sans tampon Surface de raccordement : Jusqu'à 800 m²
REGARD DN 315 AVEC PANIER DEGRILLEUR AMOVIBLE
Regard nettoyable avec panier dégrilleur amovible Objectifs : Retenir les MES contenues dans les eaux pluviales Le regard nettoyable DN/OD 315 bleu complète le large programme D-Raintank® pour la dépollution des eaux pluviales. La hauteur avec le tampon est de 1 000 mm. Les tampons sont disponibles en plastique ou en fonte avec cadre de rehausse, fermé ou fendu dans différentes classes de charge. Le regard est conçu pour permettre l'épuration des eaux pluviales de surfaces allant jusqu'à 400 m² et est équipé d'entrée et de sorties DN/OD 160. Les matières solides contenues dans les eaux pluviales, telles que les feuillages, le sable, etc., sont retenues dans l'élément filtrant. Les particules fines se déposent dans le décanteur situé sous l'élément filtrant, les eaux pluviales sont conduites dans la rigole D-Raintank®. L'élément filtrant doit faire l'objet d'un contrôle et d'un nettoyage régulier. Avantages liés à l'utilisation :   Rétention efficace des feuillages et d'autres matières solides Caractéristiques techniques : Couleur : Bleu Hauteur avec tampon : 1000 mm Entrée Dn : 160 mm avec rotule vario  Sortie Dn : 160 mm avec rotule vario Dégrilleur : Panier amovible   Vendu sans tampon Surface de raccordement : Jusqu'à 400 m² Profondeur de pose : Maxi 2,00 m
CUVE A EAU DE DECANTATION DN 1000
La solution efficace pour la sédimentation des matières en suspension (MES) La chambre de sédimentation Funke convient pour une surface de raccordement pouvant atteindre 5 000 m² (des systèmes pour de plus grandes surfaces de raccordement peuvent être réalisés sur demande). Avec un cadre de répartition des charges et un tampon de classe D, l’élément, constitué de deux compartiments, a une hauteur de seulement 2,20 m environ et une longueur d'environ 4,20 m. Par conséquent, seuls des travaux de terrassement relativement réduits sont nécessaires pour la mise en œuvre de l’installation. Les sédiments grossiers se déposent dans l’élément récupérateur de boue. Le déflecteur, incliné de 30° par rapport à l'entrée, détermine le sens d'écoulement. Les sédiments les plus fins sont retenus dans le compartiment de sédimentation situé en aval.  DIMENSIONS: Longueur (mm) : 4 300 Diamètre (mm) : 1 000 Hauteur avec tampon : 2 200  Entrée - Dn (mm) : 400 Sortie - Dn (mm) : 400 Puits de viste - Dn (mm) : 630 POUVOIR DE DECANTATION DES MES : Entre 55 (fines) et 72 % AVANTAGES A L'UTILISATION : Faible hauteur Niveau de débit 1 : 0 à 8 l/s Niveau de débit 2 : > 8 l/s Frais d’entretien réduits SURFACE DE RACCORDEMENT : max. 5000 m2
REGARD DE DECANTATION DN 1000
La solution simple et automatique pour éliminer les matières en suspension L’utilisation du regard de sédimentation Funke permet de retenir une grande partie des substances filtrables dans les écoulements d’eau de pluie. Le rendement dépend de la taille de la surface raccordée et est, par exemple, avec une surface A = 3 000 m2 d’env. 70 %. Les eaux pluviales qui ont traversé le regard de sédimentation peuvent, en règle générale, être déversées dans des eaux de surface. Le regard de sédimentation Funke convient pour une surface de raccordement pouvant atteindre 3 000 m2. Cet élément a une hauteur totale d’env. 3,20 m, avec la plaque de recouvrement. La différence de hauteur entre l’entrée et la sortie est d’env. 0,8 m, la profondeur d’écoulement est d’env. 1,80 m. Les frais d’entretien sont faibles. Avantages liés à l’utilisation : Faible encombrement Bonne capacité de nettoyage (rendement d’env. 70 %) Surface de raccordement jusqu’à 3 000 m2 Frais d’entretien réduits : vidage de l'élément récupérateur de boue une fois/an (en moyenne, en fonction des activités) Décantation des MES : ≥ 70 % Surface de raccordement : max. 3000 m2 par regard
REGARD DE DEPOLLUTION DN 1000
Objectifs : Elimination des MES (matières en suspension) Décentralisé, efficace,  faible entretien Le regard de dépollution Funke est conçu de manière monobloc à partir d’un tube profilé DN 1000 Funke. L’arrivée tangentielle, une lamelle en spirale intégrée à la verticale dans le regard, un séparateur d’écoulement, un élément filtrant, ainsi qu’un tube d’infiltration totale périphérique constituent les composants principaux. Le regard de dépollution Funke convient pour une surface de raccordement pouvant atteindre 600 m² (Deutsches Institut für Bautechnik, DIBt). Cet élément a une hauteur totale d’env. 3,35 m, avec la plaque de recouvrement. La différence de hauteur entre l’entrée et la sortie est d’env. 1,10 m, la profondeur d’écoulement est d’env. 2,00 m. L’élément filtrant est composé de substrat D-Rainclean®. L’évacuation des eaux pluviales traitées est effectuée à l’aide d’un tube d’infiltration totale périphérique, placé dans un compartiment spécial en gravillons. Les substances polluantes sont retenues En s’écoulant à travers le regard de filtrage, plus de 90 % des sédiments contenus dans les eaux pluviales et les polluants dissouts et non dissouts sont retenus dans les différents modules du regard. Les eaux en sortie de regard sont conformes aux valeurs réglementaires sur la protection des sols et peuvent ainsi être infiltrées. Avantages liés à l’utilisation : Robuste, stable et durable Faible poids Inspection et entretien facile Rendement élevé Rétention des MES : ≥ 90 % - Rétention des substances filtrables à l’aide d’une sédimentation et d’une filtration améliorées, ainsi que des polluants dissouts (hydrocarbures aromatiques, métaux lourds, etc.) par adsorption et précipitation Surface de raccordement : Max. 600 m2
CANIVEAU D'INFILTRATION ET DE DEPOLLUTION - ELEMENT CENTRAL
Objectifs : Traitement et infiltration décentralisés des eaux pluviales polluées Avec le procédé Drainclean, en combinaison d’un caniveau polypropylène et d’un substrat épuratoire, Funke propose une solution professionnelle efficace et pérenne pour la dépollution des eaux pluviales. Le Drainclean nettoie les eaux de toiture et de voirie des métaux lourds présents en faibles ou fortes concentrations et restitue ces eaux directement au sol par infiltration. Le système Drainclean répond aux exigences de la directive DWA A 138, qui régit le traitement des eaux pluviales fortement polluées avant infiltration. Le caniveau d'infiltration Drainclean, rempli d'un substrat faisant partie du système, existe en version ouverte (il est possible de procéder à une plantation de végétaux) ou en version fermée avec une grille fonte de classe B 125, D 400 ou E 600. Des éléments d'extrémités adaptés au système sont également disponibles. Selon le degré de charge, la durée d'utilisation du substrat Drainclean peut aller de 15 à 20 ans. Avantages liés à l’utilisation : Filtration et stockage durable des métaux lourds Élimination des résidus d'hydrocarbures contenus dans les eaux pluviales Rétention d'au moins 10 litres d'hydrocarbures par mètre linéaire de caniveau d'infiltration sur une période de 24 heures en cas d'accident En combinaison avec le D-Raintank® comme base ou en supplément comme réserve dans les sols de mauvaise qualité Durées d'utilisation de 15 à 20 ans (selon la charge) Jusqu'à 20 m2 de surface de raccordement par mètre linéaire de caniveau Dimensions L x l x H (mm) : 500 x 400 x 366 Surface de raccordement : Jusqu'à 20 m2 de surface de raccordement épurées par mètre linéaire de caniveau
CANIVEAU D'INFILTRATION ET DE DEPOLLUTION - ELEMENT D'EXTREMITE
Objectifs : Traitement et infiltration décentralisés des eaux pluviales polluées Avec le procédé Drainclean, en combinaison d’un caniveau polypropylène et d’un substrat épuratoire, Funke propose une solution professionnelle efficace et pérenne pour la dépollution des eaux pluviales. Le Drainclean nettoie les eaux de toiture et de voirie des métaux lourds présents en faibles ou fortes concentrations et restitue ces eaux directement au sol par infiltration. Le système Drainclean répond aux exigences de la directive DWA A 138, qui régit le traitement des eaux pluviales fortement polluées avant infiltration. Le caniveau d'infiltration Drainclean, rempli d'un substrat faisant partie du système, existe en version ouverte (il est possible de procéder à une plantation de végétaux) ou en version fermée avec une grille fonte de classe B 125, D 400 ou E 600. Des éléments d'extrémités adaptés au système sont également disponibles. Selon le degré de charge, la durée d'utilisation du substrat Drainclean peut aller de 15 à 20 ans. Avantages liés à l’utilisation : Filtration et stockage durable des métaux lourds Élimination des résidus d'hydrocarbures contenus dans les eaux pluviales Rétention d'au moins 10 litres d'hydrocarbures par mètre linéaire de caniveau d'infiltration sur une période de 24 heures en cas d'accident En combinaison avec le D-Raintank® comme base ou en supplément comme réserve dans les sols de mauvaise qualité Durées d'utilisation de 15 à 20 ans (selon la charge) Jusqu'à 20 m2 de surface de raccordement par mètre linéaire de caniveau Dimensions L x l x H (mm) : Côté droite :  250 x 400 x 366 Coté Gauche : 250 x 400 x 366 Surface de raccordement : Jusqu'à 20 m2 de surface de raccordement épurées par mètre linéaire de caniveau