Séparateurs d'hydrocarbures

Les séparateurs d'hydrocarbures permettent de séparer et stocker les hydrocarbures libres contenus dans les eaux de ruissellement.

Leur mise en place est préconisée uniquement pour :

  • Les parkings couverts
  • Certains parkings découverts
  • Les stations de lavage
  • Les ateliers mécaniques

Nous rappelons cependant que le traitement sur séparateur d'hydrocarbures n'est que rarement suffisant pour assurer une eau conforme à être rejetée dans le réseau communal ou le milieu naturel. 

En effet, en fonction des activités exercées, les taux de pollution d'autres paramètres tels que les matières en suspensions (MES), les métaux dissous ou non, AOX, DCO ne sont pas obligatoirement abattus par un séparateur d'hydrocarbures, et peuvent générer des impacts tout aussi néfastes sur les milieux récepteurs. D'autres traitement tel que la décantation et la filtration seront nécessaires.

Tout équipement dédié à la dépollution des eaux, aussi simple soit-il, nécessite avant son achat :

  • une bonne approche du contexte (activités, pluviométrie, valeurs et débit de rejet autorisé)
  • des analyses d'effluents bruts à traiter
  • un bon dimensionnement

INGETECH peut vous accompagner dans la configuration de la filière de traitement des eaux adaptée à votre contexte et pour le dimensionnement de votre séparateur d'hydrocarbures.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelles sont les normes pour un séparateur d'hydrocarbures ?

La conception des séparateurs d’hydrocarbures est régie par la norme française NF EN 858 :

• NF EN 858-1

‘‘Principes pour la conception, les performances et les essais, le marquage et la maîtrise de la qualité’’

• NF EN 858-2

‘‘Installations de séparation de liquides légers (par exemple hydrocarbures)’’ - Partie 2 : Choix des tailles nominales, installation, service et entretien.’’ 

Les séparateurs d'hydrocarbures proposés sur INGESHOP sont tous conforme à ces Normes.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment est conçu un séparateur d'hydrocarbures ?

Les séparateurs d'hydrocarbures sont conçus avec :

  • Un compartiment Débourbeur
  • un compartiment Séparateur d'hydrocarbures
  • Un Point d'échantillonnage

classes sh - ingeshop

(source : CNIDEP)

Définition extraite de la norme NF EN 858-1 :

« Le débourbeur retient les matières solides, les boues et les grains de sables. Il peut être intégré au séparateur. La valeur retenue pour le dimensionnement du débourbeur peut varier selon la norme NF EN 858-2. Ci-dessous l’extrait paragraphe 4.4 et son tableau permettant de la définir :

sh%20tab%20descrip.png

(source : Techneau)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelles sont les Classes de séparateurs ?

Conformément à l’article 4 de la norme NF EN 858-1 sur la conception des installations de séparation d’hydrocarbures, les classes de séparateurs sont indiqués ci-dessous :

CLASSE 1 :

  • Pour des rejets en teneurs maximales en HCT autorisées de Rejet 5 mg/litres
  • Technique de séparation : par coalescence
  • Classe 1 : Séparateur sans By-pass 
  • Classe 1b : Séparateur avec by-pass

Rejet 100 mg/litres

  • Pour des rejets en teneurs maximales en HCT autorisées de Rejet 100 mg/litres
  • Technique de séparation : par gravité
  • Classe 2 : Séparateur sans By-pass 
  • Classe 2b : Séparateur avec by-pass

Les séparateurs avec dispositif de dérivation incluent un dispositif qui permet à un écoulement dépassant le débit maximum admissible de contourner le séparateur.

Les séparateurs avec dispositif de dérivation ne conviennent pas à une utilisation pour un déversement d’effluents de charges polluantes Moyennes ou ElevéesLeur utilisation doit être limitée uniquement aux sites où une forte contamination par des hydrocarbures reste improbable en cas de pluviosité importante.

Les installations de séparation d’hydrocarbures ne doivent pas surcharger ni entraîner une surcharge en amont lorsqu’elles sont soumises à leur débit nominal maximal.

Les séparateurs de classe I offrent un plus haut degré de séparation que les séparateurs de classe II. Le tableau ci-dessous présente quelles sont les classes de séparateurs à utiliser pour chaque application

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quels Séparateurs d'hydrocarbures pour mon application ? 

Ci-dessous quelques exemples d'applications pour vous guider dans le choix de votre séparateur d'hydrocarbures.

cnidep tableau sh.png

(Source : CNIDEP)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment dimensionner mon séparateur d'hydrocarbures ?

Le volume d'un séparateur selon la Norme est Basé uniquement sur les performances épuratoires.

La norme NF EN858-1 ne définit pas de volume minimum pour la chambre de séparation : “ le séparateur est la partie de l’installation qui sépare les liquides légers des eaux usées et les retient “.

Afin de valider les performances épuratoires d’un séparateur d’hydrocarbures, le fabricant doit le tester sur une base à essais conforme aux descriptifs du paragraphe 8.3.3 de la norme NF EN 858 1. Il doit également neutraliser le volume du débourbeur et procéder selon le schéma ci-dessous. La norme souligne le fait que la “conception doit également garantir que le liquide léger retenu, après séparation, ne soit pas perturbé“. C’est la raison pour laquelle seul le volume de la chambre de séparation doit être pris en compte pour la classification de l’appareil, à savoir rejet <100 mg/l ou < 5 mg/l.

Le dimensionnement des installations de séparation d’hydrocarbures doit être basé sur la nature et le débit des effluents à traiter. Les éléments à prendre en compte sont donc les suivants :

➜ le débit maximum des eaux de pluie ;
➜ le débit maximum des eaux usées de production ;
➜ la masse volumique des hydrocarbures ;
➜ la présence de substances pouvant entraîner la séparation comme les détergents.

Selon la norme NF EN 858-2 sur le dimensionnement des installations de séparation d’hydrocarbures, la taille nominale du séparateur doit être calculée à l’aide de la formule suivante :

                          TN=(Q+fx.QS).fd

Avec :

  • TN : Taille nominale du séparateur calculée
  • QDébit maximum des eaux de pluie en entrée du séparateur, en litres par seconde (selon région et surface)
  • fFacteur relatif à l’entrave selon la nature du déversement
  • QS Débit maximum des eaux usées de production en entrée du séparateur, en litres par seconde
  • fd Facteur relatif à la masse volumique des hydrocarbures concernés

A l’issue de ce calcul, il est recommandé de choisir la taille nominale TN immédiatement supérieure, conformément à l’article 5 de la norme NF EN 858-1 sur la conception des installations de séparation d’hydrocarbures.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

INGETECH peut vous accompagner dans le dimensionnement de votre séparateur d'hydrocarbures.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Schéma de principe d'un séparateur (à chambre de séparation unique)

(Source : Techneau)

Pour les appareils dits à chambre de séparation unique, le volume utile total de l’appareil sera au minimum :

-> Volume Utile = 90 secondes x TN de l'appareil.      

(Source : Techneau)

Pour les appareils combinant Débourbeur et Séparateur, le volume utile total de l’appareil sera au minimum 

-> Volume Utile = 190 secondes x TN de l'appareil.   

(Source : Techneau)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Faut-il une alarme pour mon séparateur d'hydrocarbures ?

Selon la norme NF EN 858-1 § 6.5.4,‘‘Les installations de séparation doivent être équipées de dispositif d’alarme automatique...

‘‘Elles permettent de détecter un niveau d’hydrocarbures et/ou de boues dans le séparateur. Une alarme optique et/ou acoustique se déclenche quand le seuil souhaité est atteint.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notre référencement 

logo%20techneau.png    saint Didier environnement    logo%20simop.png

Nous nous sommes engagés auprès des fabricants qui ne souhaitaient pas que l'on publie leur tarif, à ne pas diffuser directement les prix de leurs appareils sur le site INGESHOP. 

Les tarifs ne vous seront communiqués qu'après enregistrement et identification de la demande.

INSCRIPTION .png

ALARME POUR SEPARATEUR D'HYDROCARBURES
Surveillances des séparateurs d'hydrocarbures : Conforme aux exigences des normes EN 858-1 et 2 relatives aux débourbeurs séparateurs de liquides légers. Le NIVOIL est un dispositif associé aux ouvrages de prétraitement (décanteurs et séparateurs à hydrocarbures) qui permet d’assurer le fonctionnement optimal de l’appareil par un système de contrôle des niveaux.  Le système NIVOIL® permet :   D’alerter l’exploitant en cas de saturation de l’appareil  De limiter les fréquences d’entretien et les coûts de pompage  L'appareil est raccordé à trois sondes remplissant les fonctions suivantes :  Détection de l’épaisseur maximale de la couche d’hydrocarbures  Détection d’un trop-plein de liquide  Détection du niveau de boue déposée au fond du séparateur  Ces 3 sondes peuvent être raccordées indistinctement sur n'importe laquelle des trois entrées du NIVOIL® qui est équipé d'une reconnaissance automatique. La LED correspondante à chaque fonction s'allume sur le canal raccordé à chaque sonde. Si un canal n'est pas raccordé la LED reste éteinte.  L'appareil est équipé d'une alarme sonore de 70 dB qui pourra être désactivée par un DIP.
Débourbeur Séparateur à hydrocarbures - Classe 1 - Rejet 5 mg/L
                                             Le SPEHD de Tn 3 à 10 est un débourbeur séparateur d'hydrocarbures conçu pour prétraiter les eaux issues des ateliers, garages, parkings et voiries. Il assure un rejet inférieur à 5 mg/litres d'hydrocarbures selon la Norme NF EN 858-1. Sa légèreté offre une manipulation aisée à l'installation. Tailles Nominales :  Disponible en TN3 - TN6 - TN10 Application : Appareil de prétraitement destiné à séparer et à accumuler les matières solides (sables, gravillons,...) et les hydrocarbures libres contenus dans les eaux de ruissellement Conformité : Normes NF EN 858-1 et NF P16-451-1/CNCertification : Marque NF délivrée par un organisme indépendant Important : L'alarme à hydrocarbures est obligatoire selon la Norme NF EN 858.   Notice de pose remis à la livraison                    
Débourbeur Séparateur à hydrocarbures ByPass - Classe 1 - Rejet 5 mg/L
                                             Le SPEHD-A de Tn 3 à 10 est un débourbeur séparateur d'hydrocarbures conçu pour prétraiter les eaux issues des ateliers, garages, parkings et voiries. Il équipé d'une paroi avec coalesceur, d'une alarme Hydrocarbures et d'un obturateur automatique. Il assure un rejet inférieur à 5 mg/litres d'hydrocarbures selon la Norme NF EN 858-1.Sa légèreté offre une manipulation aisée à l'installation. Comprend un débourbeur séparateur à hydrocarbures en polyéthylène, équipé de fonctionnalité By-pass. Tailles Nominales :   Disponible en TN3 - TN6 - TN10 Application : appareil de retraitement destiné à séparer et à accumuler les matières solides (sables, gravillons,...) et les hydrocarbures libres contenus dans les eaux de ruissellement Conformité : Normes NF EN 858-1 et NF P16-451-1/CNCertification : Marque NF délivrée par un organisme indépendant Important : L'alarme à hydrocarbures est obligatoire selon la Norme NF EN 858.   Notice de pose remise à la livraison